Le hêtre

Le hêtre (Fagus sylvatica) –  arbre forestier typique de Suisse et d’Europe centrale – s’est particulièrement bien adapté aux conditions de climat et de sol dans nos régions. En regard du changement climatique, le hêtre est considéré comme l’une des essences sylvicoles les plus importantes de nos forêts.

Il est parfois qualifié de « mère de la forêt », car il marque fortement l’aspect de nos forêts mixtes de feuillus, en particulier dans la Suisse du Nord-Ouest. Le hêtre prospère sur tous les types de sols, supporte des températures élevés mais croît avec vigueur même à l’ombre et atteint une taille maximale de 45 m.

Autrefois, le hêtre était l’« vache à lait » de la sylviculture, parce que le bois de hêtre générait les meilleurs rendements économiques et assurait donc le revenu, le « gagne-pain ». Ces dernières années toutefois, la vente de grumes de hêtre issues des forêts helvétiques a reculé de manière significative. La chute consécutive des prix entraîne des pertes massives pour les propriétaires forestiers de Suisse. Aujourd’hui, de magnifiques troncs de hêtre sont souvent transformés en bois combustible ou exportés en Asie à très bas prix.